Accueil

Toujours dans le but de préserver le devoir de mémoire, vous pourrez lire les courriers  du soldat VANHEE Ernest  qui a été mobilisé  au 110ème Régiment d’Infanterie de DUNKERQUE dès le début de la guerre.

Il s’agit du troisième site que je viens de déterminer. Le premier site créé à partir d’une correspondance de plus de 300 lettres retrace la vie  d’un notaire d’Epernay  affecté comme infirmier dans un hôpital militaire. Quant au second,  il décrit la vie d’un caporal qui était chauffeur de taxi à PARIS avant que la guerre éclate.

Vous pourrez consulter  ces sites à partir de la rubrique « mes autres sites sur les correspondances militaires » située dans le menu déroulant. 

VANHEE Ernest  est né le vendredi 27 janvier 1882 à West-Cappel (59380). Cette  commune rurale de la Flandre  française    a une  population d’environ 650 habitants en 1914.  Il est issu d’une famille  de 7 enfants.  Il a trois frères et trois sœurs. Il est l’avant dernier de cette famille.   Son  père  qui se prénomme Charles  dont la profession était  charpentier décède  en 1901. Sa mère Martine  DEKEISTER,  cultivatrice   est morte en 1912. 

Il se marie le 11 mai 1909 à West-Cappel avec Emma BASTAERT. C’est aussi dans cette commune  que le 2 mai 1913 va naître leur fille Ernestine et c’est d’ailleurs  dans ce même village qu’ils exercent  la profession de cultivateur.

Des recherches ont été réalisées sur le site généanet: https://gw.geneanet.org/avdl?n=vanhee&oc=&p=ernest+charles+henri

Au mois de  septembre 1909,  VANHEE Ernest  est  rappelé par l’armée en qualité de réserviste  pour une durée de trois semaines..  Il est à noter qu’avant 1914,  chaque français  était appelé à faire son service dans l’armée active. Une fois accompli, le conscrit revient à la vie civile mais n’est pas délié de  toute obligation militaire. Il devient  réserviste pour une période   qui varie de 4 à 11 ans sous la 3ème République. Il est  régulièrement soumis à des périodes d’exercice et peut être à tout moment mobilisé.

Des recherches ont été réalisées sur le site des archives départementales du Nord mais la fiche signalétique de Vanhée Ernest n’y figure pas.

 Après vous avoir retracé brièvement la vie de ce Soldat, vous allez pouvoir consulter  cette correspondance composée de  64 lettres. Celles-ci   seront complétées pour certaines par des photographies et des explications.  

Le prochain site me prendra beaucoup plus de temps à réaliser  car il y a plus de 400 lettres  à exploiter.  Je pense qu’il sera très intéressant car il concerne un soldat  du 8ème régiment d’infanterie dont la garnison à la veille de la guerre se trouvait  à SAINT OMER (62)

Lors de la transcription des lettres, j’ai corrigé quelques erreurs mais la plupart  des phrases contiennent encore des  fautes  soit de  conjugaison, de vocabulaire ou de syntaxe.  Je ne pouvais pas changer l’intégralité du texte écrit par Monsieur VANHEE  afin de ne pas dénaturer son style d’écriture.

Sur certains courriers des retouches ont été apportées au stylo, elles ont été faites le 09 juillet 1960 par Madame Emma Bastaert veuve Vanhée, elle avait 73 ans. Elle le mentionne dans le courrier daté du 08 septembre 1909. A cette date, elle était de nouveau veuve de Monsieur Daniel DAENS décédé en 1955. Il est probable que cette personne a relu cette correspondance en ajoutant un peu de stylo bille sur divers mots s’effaçant avec le temps.  Malgré ces nombreuses années, il faut croire que cette veuve comme de nombreuses autres a été marquée par cette terrible guerre. 

Bonne lecture  à tous.

Sur ce site après la lecture de certaines correspondances vous y verrez des liens se rapportant à des faits, des événements ou des personnes, je vous invite à  les découvrir. Ces   auteurs ont dû comme moi  passer beaucoup de temps  à les réaliser afin que vous puissiez  les visiter. Je les remercie de leur contribution. Signé: Jean-Marie

Ce site a été commencé le 01 mai 2020 et terminé le 17 juillet 2020. Sa réalisation a été faite par Jean Marie, retraité militaire demeurant dans le Pas de Calais à proximité de la région Audomaroise.

Articles récents

Plus d’articles